Les fantasmes des 1001 nuits: chapitre 10

Rowane était accoudée sur la balustrade de la terrasse. Elle pensait à lui de plus en plus intensément depuis leur rencontre. Le confinement exacerbait ses émotions et le rendait inaccessible. Elle se mit à rêver leur vie sur une île déserte.

Monsieur est exténué… Voilà des heures qu’il marche sur cette île inconnue sans trouver âme qui vive. La nuit tombe. Il décide d’installer son campement. Il monte sa tente, allume un feu de fortune pour manger ses provisions puis s’allonge sur son lit de camp. Mais pourquoi a-t-il suivi les consignes de ce courrier énigmatique? Sans doute à cause de la trace de rouge à lèvres et du parfum sur l’enveloppe. Ils ressemblaient à ceux de Rowane… et il adore les énigmes et les défis. Ses paupières s’alourdissent, son corps se détend bercé par la chaleur et le crépitement du feu. Il s’endort doucement lorsque tout a coup, il entend un bruit de pas très léger qui s’approche et une voix qui chantonne tendrement. Cette voix, il la connaît par coeur, c’est celle de Rowane! Surpris, il ouvre les yeux: elle est là dans un petit short en jean et un dos-nu qui met en valeur ses épaules. Elle le regarde. Dans ses yeux, le désir et le plaisir de le voir enfin. Elle s’approche et dépose un baiser très tendre sur ses lèvres. Son Maitre l’attrape par la tête et l’attire à lui mêlant sa langue à la sienne. Il glisse ses mains sous sa blouse et constate satisfait qu’elle ne porte pas de soutien-gorge. Il lui ôte le bout de tissu qui ne cache plus grand chose et prend ses seins à pleines mains puis les lèche et mordille faisant gémir sa soumise.

Il prend possession de son corps l’immobilisant avec ses cuisses musclées et commence à la caresser et la mordiller, affamé. Il glisse la main dans le petit short et constate qu’elle n’a rien en dessous non plus. Son sexe se raidit plus encore à l’idée de la dominer ce soir encore. Il lui enlève le vêtement et glisse ses doigts entre ses cuisses. Elle se tortille de plaisir. Son vagin se contracte autour de ses doigts qui l’excitent et ensuite, trempés, viennent caresser son clitoris. Doucement, il approche sa langue et la dévore, suçant son bouton de rose, léchant ses lèvres écartées comme un offrande. Sa respiration s’accélère, elle plonge son regard dans le sien et, dans ses yeux, il comprend son envie de le sentir en elle… Mais avant, il veut qu’elle jouisse dans sa bouche. Il lui immobilise les bras et sa langue continue de farfouiller son sexe dégoulinant. Elle tressaille et lui donne ce qu’il attendait impatient, sa voix mourant dans un râle alors qu’il recueille son nectar.

Il se lève et la fait se relever. Mains posées sur le tronc d’un chêne, jambes écartées, il admire ses courbes sous la lumière du feu de bois. Il la désire tellement. Ses fesses tendues vers lui, elle ne cesse de gémir sous ses doigts. Soudain, il lui assène une claque sur son petit cul, la surprenant après tant de douceur. Elle le regarde, les yeux remplis d’envies et il commence à la fesser tantôt doucement, tantôt plus mordant. Elle se tortille d’autant plus. Soudain, il approche son sexe dressé et sans ménagement s’enfonce dans son sexe puis dans son anus. Il aime sentir son petit trou se resserrer autour de son sexe. Il effectue des va-et-vient de plus en plus rapides et sauvages. Soudain, il explose en elle de plaisir et sa semence dégouline sur son petit cul et ses jambes. Le ventre et le sexe de Rowane se contractent en même temps de jouissance. Repus, il s’allongent l’un contre l’autre près du feu. Il la tient dans ses bras, lui caressant doucement la poitrine encore excitée.

Rowane envoya cette nouvelle tranche de vie à son Maitre. Il lui répondît avec beaucoup d’émotions tant sa dévotion pour lui le touchait.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: