Les fantasmes des 1001 nuits: chapitre 9

Emmitouflée dans son plaid, Rowane profitait d’un moment de calme pour rêver et discuter sur Messenger. Elle imaginait le prochain fantasme à écrire… Au détour d’une conversation, elle eut une idée…

Son Maitre est dans le train pour Mons, bien décidé à la voir après ces 2 mois de confinement. Ils se sont tellement chauffés et désirés au travers de photos et visios. Il rêve de ses courbes qui l’affolent, de sa bouche gourmande. Perdu dans ses pensées, il avance dans le couloir sombre du train pour rejoindre sa cabine. Soudain, il aperçoit une femme accoudée à la fenêtre. Sa silhouette se dessine dans une jupe fendue. Sa blouse met en valeur ses seins. Leur regard se croisent.

Ses yeux brillent de désir. Il s’approche d’elle sans un mot, colle son torse contre son dos, soulève ses cheveux blonds et dévore son cou, l’embrassant et le mordillant.

Il pose la main droite sur sa cuisse et ses doigts dessinent de petites circonvolutions et se glisse sous le tissu de la jupe alors que la gauche attrape un sein de la belle. Il triture, malaxe, caresse, pince le mamelon durci. Elle gémit, penche la tête en arrière. L’autre main du libertin arrive à son sexe trempé de désir et y pénètre arrachant un nouveau gémissement à la demoiselle. Il l’excite jusqu’à ce qu’elle le supplie de la prendre. Il sort alors son sexe raide et dressé et empale sa partenaire de jeu sans ménagement. Il la laboure, la tirant à lui par les cheveux, s’enfonce profondément en elle. Il lui arrache des grognements de plaisir. Soudain, ils tressaillent ensemble jouissant de ce moment inattendu et sensuel. Poussant la porte de sa cabine, il l’entraîne et lui ordonne de lui nettoyer son sexe. Elle s’agenouille devant lui et sa langue apaise instantanément le feu de leurs ébats, lui procurant une douce sensation de bien-être. Lorsqu’à nouveau, son sexe durcit, il la relève sans un mot, se rhabille et descend du train à la rencontre de sa soumise… Tout cela l’a mis en appétit et il a bien l’intention de lui faire l’amour intensément et passionnément.

Satisfaite de son texte, Rowane l’envoya à son Maitre et se mit à rêver à leur prochain rendez-vous.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: