Les fantasmes des 1001 nuits Chapitre 5

Le lendemain matin, la tendre soumise reprit son récit pour alimenter une fois de plus les envies de son Maitre. Elle lui envoya un nouvel écrit.

Rowane a reçu un carton d’invitation à une soirée avec son Maitre. Elle choisit sa tenue: un petit ensemble porte-jarretelles noir et fushia en soie et dentelle et des jolis bas. Elle s’habille doucement… les bas glissant sur ses jambes sont comme une caresse. Par dessus, elle enfile une robe en latex noire hyper moulante. Elle met une touche de maquillage et se regarde dans le miroir satisfaite.

Elle se rend à l’adresse indiquée par son Maitre… Elle arrive dans un joli petit hôtel. Elle entre dans la chambre et l’y attend dans sa position d’attente préférée. Chaque grincement de porte, chaque bruit de pas la fait sursauter. Il entre enfin, s’approche d’elle, pose une main sur son dos nu et glisse l’autre sous sa robe pour la caresser. Délicatement, il lui enlève son string lui annonçant qu’elle n’en aura pas besoin aujourd’hui.

Il l’emmène les yeux bandés jusqu’à la voiture et l’y installe, glissant ses doigts insidieusement dans son sexe en fixant sa ceinture de sécurité. Elle gémit mais il se recule immédiatement, la laissant sur sa faim. Il s’assied à côté d’elle, démarre et pose la main sur sa cuisse. Ses doigts caressent sa peau délicatement. Le bandeau sur les yeux de la soumise exacerbe tous ses sens. Il remonte légèrement sa robe et caresse ses lèvres gonflées de désir. Il prend sa main et la pose sur son chibre lui intimant de le caresser. Elle s’acquitte à la tâche tout en douceur. Lui poursuit ses caresses de son jardin intime. Elle met la tête en arrière, gémissante, oubliant le regard des autres conducteurs.

Le Maitre s’arrête, éteint le moteur et ôte le bandeau de la soumise. Ils entrent dans une salle étrange avec une grande table centrale et des mange-debout tout autour. Il n’y a encore personne autour des tables juste un peu de musique et une piste de danse où se trémoussent quelques couples qu’elle reconnaît. Il l’emmène danser entre les barreaux d’une cage. Doucement, ils se caressent, sa main se perdant régulièrement sous la robe pour caresser ses fesses. Ils dansent langoureusement corps contre corps. Puis, il lui intime d’ôter sa robe. Elle n’ose pas, pudique et sans culotte. Il répète son ordre en douceur et propose de l’aider. Subjuguée par sa voix, elle accepte. Lentement, la tirette de sa robe descend et dévoile le body porte-jarretelles puis son sexe. Il la guide alors jusqu’à la grande table et entreprend de lui ôter le body lui laissant juste les bas. Il l’aide alors à se coucher sur la table caressant ses seins dressés, écartant ses cuisses et léchant son sexe offert aux regards. Elle obéit aveuglément après la promesse qu’il sera le seul à la pénétrer.

Des serveurs approchent alors, disposant alors des sushis, makis et sashimis sur son corps.

Les autres invités se sont pendant ce temps attablés autour des mange-debout regardant la soumise et le Maitre…

Rowane, malicieuse, laissa en suspens le récit érotique jusqu’au lendemain et envoya une photo du petit ensemble à son Maitre.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: